RADIO CANADA - l'heure de Pointe Toronto - Isabelle Fleury  
25 Janvier 2019 17h25

http://www.radio-canada.ca/util/postier/suggerer-go.asp?nID=4361265

Lila Mouch
24 avril 2017 à 20h42

Facebook Twitter Courriel

https://l-express.ca/partout-ou-il-y-a-de-la-joie-il-y-a-de-la-creation/

Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres des peintures et des sculptures qui éveillent la joie depuis le 19 avril et jusqu’au 6 mai à l’Alliance française.

Christophe de Carbonnières de St Brice proposait six de ses toiles représentant un moment, une émotion ou une image. Sa peinture abstraite pourrait «habiller des maisons ou trôner au-dessus d’un piano», nous dit-il. Christophe s’est découvert cette passion depuis déjà un long moment. La technique de la peinture «droppé» qu’il utilise fait en sorte que son pinceau ne touche jamais la toile. Une technique qu’il a apprise tout seul. Pour sa première exposition, l’artiste admet: «je vais partir à la retraite un jour et, en vieillissant, je prépare ma reconversion». Ses œuvres très colorées ont amené plusieurs personnes à faire la comparaison – élogieuse – entre Christophe et le peintre américain Jackson Pollock. Une des peintures, réalisée suite à l’attentat de Nice, en France, l’été dernier, a attiré l’attention lors du vernissage. 14 juillet 2016 traduit une colère bien ressentie.

Le Métropolitain

http://lemetropolitain.com/archives/20170503Metro/HTML/index.html#14

De belles découvertes artistiques à l’Alliance française

Le mercredi 19 avril a eu lieu le vernissage de l’exposition Partout où il y a la joie il y a création à l’Alliance française de Toronto et auquel ont participé quatre artistes, tous des amateurs qui font leurs œuvres pendant leur temps libre.

Des noms à retenir : Christophe de Carbonnières de St-Brice, Christelle Lasserre, Caroline et Bruno Roux. Ces artistes en devenir ont tous du talent dans leurs domaines respectifs.
Christophe de Carbonnières expose pour la première fois six de ses toiles. « On expose quelque chose de très privé au public. Tout le monde va les voir, ce sera un sentiment assez étonnant. Ce que j’espère, c’est que ça va plaire ».
L’artiste est très fier de faire cette exposition. Il rayonne. « Je fais ça pour m’amuser, dit-il. Je trouve l’exposition assez chouette parce qu’on mixe différentes choses. » Pour l’occasion, il a créé un site Internet et des cartes de visite et il a même déjà vendu une de ses peintures intitulée Coquelicots liquides.
L’artiste très souriant montre ses oeuvres et explique sa technique : « C’est de la peinture dropée, sauf une qui est de la peinture au couteau ». Certains de ses amis l’ont même comparé au peintre américain Pollock. Un compliment de taille.
La sculptrice Caroline Roux et son mari, le peintre Bruno Roux, exposent quant à eux en famille. Pour elle, c’est sa seconde exposition et, pour lui, sa première.
Ils sont très contents de pouvoir montrer leurs œuvres mais ont certaines appréhensions. Pour Bruno Roux, « il y a un côté ludique. C’est vraiment le début. On va voir ce qui se passe, s’il y a des gens qui viennent ». Sa femme rétorque : « C’est un peu plus stressant que lorsque j’étais à Artist Project, car il y a de nombreux francophones qui vont venir ».
Il est évident que les artistes en vedette sont heureux d’exposer leurs œuvres et de les montrer au public francophone de Toronto. Une exposition diversifiée et riche à voir jusqu’au 6 mai au 24 Spadina Rd.

http://lemetropolitain.com/de-belles-decouvertes-artistiques-a-lalliance-francaise/

Christophe de Carbonnieres   St Brice     

cdecarbonnieres@yahoo.com